CHSCT 04 JUIN 2019

Approbation PV CHSCT : 19 Mai 2017 et 27 Avril 2018

Étude RPS Addictologie

La Direction présente le questionnaire qui sera envoyé aux personnels du service d’addictologie qui rejoindront le CPN au 1er Octobre 2019.

Fo trouve ce questionnaire trop général et peu adapté.

En effet, la situation spécifique que vivent ces agents provoque une incertitude et peut générer des Risques Psychosociaux.

Fo demande que les personnels soient reçus individuellement par les Ressources Humaines en amont du déménagement afin de répondre aux interrogations légitimes des agents arrivants. La Direction accepte et les recevra tous avant le 1er Octobre.

Déménagement l’U6  vers l’UE

Les locaux de l’unité E sont prêts. Le déménagement aura lieu le 12 Juin. Concernant les vestiaires, le local buanderie est transformé pour permettre aux agents de bénéficier de vestiaires hommes/femmes distincts.

Une visite du CHSCT a eu lieu vendredi 07 Juin.

Intermède

Le projet de relocalisation d’Intermède est en passe de connaitre une issue favorable. Quelques négociations persistent quant aux travaux à réaliser par le propriétaire et le montant du futur loyer. Le créneau septembre –Décembre est avancé par Mme VUKASSE pour la fin des travaux et l’emménagement dans les nouveaux locaux.  

Point ergonomie :

En l’absence de l’ergonome, Madame le Docteur MISSENARD présente les travaux réalisés sur le secrétariat de l’unité 2. La suppression de la salle d’attente du secrétariat peu utilisée permet d’augmenter la superficie de 14m² à 20m². L’agencement est réorganisé pour permettre de répondre aux normes Personnes à Mobilité Réduite et du matériel neuf est ajouté (bureau, table, casiers).

Le Docteur MISSENARD présente ensuite un tableau récapitulatif des achats 2018 en lien avec le travail de l’ergonome.

Convention Urgences Psy :

Les représentants du personnel interpellent la Direction sur les modalités d’intervention des équipes psy en lien avec les différents services d’Urgence.

Un flou règne sur ce sujet, entre conventions datées et peu respectées, protocoles expérimentaux et application différentes en fonction des praticiens.

Cela pose quelques incertitudes quant aux responsabilités de chacun et les situations doivent impérativement être clarifiées.

Fo intervient plus précisément sur le cas de L’UPM, où depuis le début de l’année, les réunions s’enchainent en interne pour modifier la convention (suppression de l’appel en 1ere intention au Psychiatre).

Il est décidé la mise en œuvre d’un nouveau protocole à titre expérimental du 1er Mai au 1er Septembre.

Force Ouvrière s’interroge sur ces manières de faire, sans passer par les instances représentatives du personnel, sans prendre en compte l’avis de l’équipe infirmière et sur l’objectif de cette modification.

FO alerte donc le Directeur et le Directeur des Soins, sur l’incertitude générée par ces situations au niveau des équipes soignante et les problèmes de responsabilité en cas de risques Médico-légaux.

Concernant L’UPM, le Directeur rencontrera le Chef de Pole rapidement pour objectiver la situation.

Pour la problématique plus globale et sur une potentielle harmonisation des protocoles, une cartographie des risques est en cours, une réunion de restitution des travaux entre les urgentistes et les différents acteurs décisionnaires Psy de chaque secteur aura lieu à la fin du mois de Juin. Cette cartographie et les pistes d’améliorations seront présentées lors d’un prochain CHSCT.

Entrées de Nuit, régulation CPN/Urgences/UAUP

Devant l’explosion des entrées de nuit et les difficultés que cela implique pour les équipes du CPN, les représentants syndicaux interpellent la Direction.

La complexité de ces entrées nocturnes (peu ou pas de consignes, réalisation dans l’urgence, effectifs de nuits) exposent les personnels en termes de sécurité et de responsabilité. Elles devraient naturellement être exclusivement réservées à des urgences Psychiatriques pures, ce qui ne serait pas toujours le cas.

Conscient que l’UAUP est complètement saturé et qu’ils font le maximum avec les moyens qui sont les leurs, FO pointe les limites du Projet de Pôle du Professeur SCHWAN.

La demande de consultation en Psychiatrie explose et les temps d’attentes pour un rendez-vous en CMP également.

Les moyens limités de l’ambulatoire, couplés aux suppressions successives de lits d’hospitalisation nous amènent à la situation catastrophique de ce premier semestre.

Fo dénonce l’immobilisme de la Direction, de l’ARS et l’absence du Professeur SCHWAN dans les débats.

Bonvol :

Depuis un moment déjà, les syndicats constatent que la population accueillie à Bonvol est de moins en moins en adéquation avec le projet de réhabilitation initial. Les activités thérapeutiques sont d’ailleurs à l’arrêt. Le constat est partagé par la Direction des Soins.

En effet, le manque de places dans des structures adaptées conduit Bonvol à accueillir un profil de patients plus déficitaires.

Le projet Médical va donc être revu en ce sens et permettre d’apporter une prise en charge plus appropriée aux patients de l’unité.

Crèche :

C’est désormais officiel, la gestion de la crèche est déléguée au prestataire privé « Les petits chaperons rouges ».

 Le contrat a été signé le Lundi 03 Juin et sera applicable au 1er Septembre.

FO demande en toute transparence à la Direction de nous transmettre les contrats de délégation de Service Public.

Plan Canicule :

Une Réunion est prévue pour le 28 Juin.

Pour Force Ouvrière, il faut aller plus loin et ne pas se contenter d’une réunion annuelle, généralement programmée en dernière minute aux premières hausses de températures.

Fo préconise la réalisation d’une Cartographie complète des points chauds du CPN puis l’élaboration d’un plan d’équipement pluriannuel.

Le réchauffement climatique est une donnée que l’on ne peut plus occulter en 2019.

Il est primordial d’entamer une réflexion plus profonde sur l’impact de ce réchauffement sur les conditions de travail des agents et sur la qualité d’accueil des patients dans certains de nos bâtiments particulièrement exposés aux températures excessives.