CHSCT du 2 Avril

Approbation PV CHSCT :   15 Mai 2017 / 13 Octobre 2017 / 18 Mai 2018

Déménagement de L’U6 SP vers L’UE :

Présentation de l’avancée du calendrier concernant le déménagement de L’U6 SP.

En effet les locaux doivent être libérés pour permettre l’arrivée de l’addictologie cette année.

Quelques travaux vont avoir lieu rapidement à l’UE : peintures, remise en conformité de la chambre PSI, création de surfaces de bureaux supplémentaires.

Les membres CHSCT demandent que les bureaux supplémentaires soient équipés de postes informatiques.

Secrétariat commun U2, U6.

Une Visite CHSCT aura lieu avant le déménagement prévu pour la 1ere quinzaine de Juin.

En lien avec l’avancée du projet G02 G06, un point au prochain CTE sera fait sur la fusion de l’U2 et de l’U6

Addictologie au CPN :

Transfert juridique du CSAPA, le centre restera sur le site de l’hôpital Saint Julien. Arrivée de l’unité de Médecine L au CPN qui deviendra une unité hôpital de jour 7/7 au plus tard le 1er Octobre.

Transfert des effectifs infirmiers et médicaux seulement :

  • 8 ETP Infirmiers.
  • ½ PUPH.
  • 2 Praticiens Hospitaliers.

Le reste de l’effectif sera recruté par le CPN.

L’activité du service sera soumise à la tarification à l’acte (T2A).

Budget CHSCT :

L’enveloppe 2019 de 10 000 Euros est toujours intacte.

N’hésitez pas à nous faire part de vos besoins en matériels pour l’amélioration de vos conditions de travail.

En 2018, suite à une visite de FO au secrétariat du NBH et pour lutter contre les fortes hausses de températures, une climatisation a été financée via le budget CHSCT.

Convention avec un Psychologue Libéral :

Depuis le départ de la Psychologue du Travail du CPN, FO interpelle la Direction sur le besoin pour les agents d’avoir un interlocuteur privilégié en cas de difficultés.

En ce sens une convention avec un psychologue libéral a été passée et le Service De Santé au Travail peut désormais vous orienter vers ce professionnel en cas de besoin. Le coût est pris en charge par l’employeur et le tout est anonyme. La prise en charge peut varier de 1 à 5 séances.

FO souhaite que le CHSCT puisse rencontrer ce psychologue régulièrement pour travailler de manière efficace à la prévention des Risques Psychosociaux.

FO propose d’envisager de travailler avec des médiateurs en cas de situation conflictuelle entre professionnels, praticiens, soignants etc.

Expertise Arthur Hunt Consulting sur les RPS :

Ce diagnostic était censé aboutir à des propositions pour améliorer les conditions de travail des agents au sein du PGN.

Malheureusement, les groupes de travail peinent à se mettre en place faute de participants.

La représentativité de ces groupes n’est pas satisfaisante non plus.

FO fait remarquer à la Direction que cela traduit le sentiment de résignation que ressentent les équipes aujourd’hui…

Projet CLACT Restauration :

Présentation par Mr SERVRANCKX ergonome du CPN, du projet d’achat d’un ouvre-boite pneumatique au Service Restauration pour lutter contre les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) lors de l’ouverture des boites de conserves en cuisine (jusqu’à 100/jour).

FO a été, en lien avec l’équipe Restauration, moteur de cette demande de remplacement du matériel actuel vétuste.

Cet achat améliorera grandement les conditions de travail des agents de ce poste.

Le CHSCT vote « pour » la demande de financement via le CLACT

(Contrats locaux d’amélioration des conditions de travail)

Point Ergonomie :

L’ergonome présente ses travaux de suivi de la mise en place du contrôleur optique à la Pharmacie du CPN : le bilan est globalement très positif.

Il présente également le nouvel aménagement du Secrétariat du CMP des Près et les travaux effectués suite à la réorganisation du Service et l’augmentation des besoins en secrétariat.

Mr SERVRANCKX propose le déploiement d’un modèle de support document pour les postes de travail sur écran qui nécessite la consultation de documents papier ; une alternative au Flex Desk déjà existant au CPN.

C’est un modèle en carton à la fois écologique et économique et cela permettrait d’équiper un grand nombre de poste de travail.

L’ergonome propose l’achat de 25 pièces dans un premier temps et de faire un bilan avec les utilisateurs avant une prochaine commande.

Le CHSCT se prononce en faveur de cette idée.

FO remercie tout particulièrement Mr SERVRANCKX pour son travail et recommande régulièrement son expertise lors de visites d’unités (ex : NBH, CMP Jacquard, Pédo-psy Brabois, Restauration, etc.)

Service de Santé au Travail :

Le Docteur MISSENARD sensibilise le CHSCT sur des risques de TMS qui pourraient survenir lors de la pratique prolongée de L’EMDR « Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires ».

Elle propose l’utilisation d’un kit pour la réalisation de l’EMDR afin de ne pas solliciter le bras du praticien de manière excessive.

Le deuxième point de Madame le Médecin du travail concerne l’utilisation des clés à l’UHSA qui génère un grand nombre de mouvement de pronation et supination, ce qui majore les risques d’épicondylite notamment.

Les organisations syndicales proposent d’installer des serrures à badge pour supprimer ces risques.

Mr SAUVAGEOT souligne que cela a déjà été évoqué mais refusé par l’administration pénitentiaire.

Fermeture UNITED :

Mr MANGEONJEAN  nous informe qu’aucun calendrier n’est acté.

Les 7 patients sont encore en cours d’évaluation individuelle pour à terme élaborer des projets d’orientation vers des Structures Médico-sociales.

Inspection CHSCT CMP JACQUARD :

L’inspection est prévue le Lundi 29 Avril sur une journée entière.

Délégation composée d’un membre par Syndicat, de Mr MANGEONJEAN, Mme MEUNIER, Mr SAUVAGEOT, Dr MISSENARD, Mr SERVRANCKX

Situation à ACTIV’ (démission du Chef de service):

FO a rencontré tous les acteurs dans ce conflit (Equipe soignante, médecin, cadre, cadre sup, direction).

L’annonce avec fracas de la démission en terme de chefferie du Service Activ’ par le Médecin à créée une grande incertitude quant à la pérennité de la structure.

La Direction assure qu’il n’est pas question de la fermeture d’Activ’.

Pour FO, il est essentiel à présent de sortir de l’immobilisme, de la recherche de responsabilité, au-delà des mouvements d’humeurs afin que la structure et son personnel puissent retrouver des conditions de travail sereines.

Force Ouvrière reste vigilant vis-à-vis des agents qui pourraient ressentir une forme de stigmatisation.