CTE Du 23 Avril 2019

Approbation du PV du CTE du 29 Mars 2016

Approbation du PV du CTE du 26 Janvier 2016

Compte financier et affectation des résultats 2018

Mme MEUNIER, directrice adjointe en charge des finances, nous présente le compte de résultat principal et des budgets annexes.

Le résultat d’exploitation 2018 est un excédent de 2 Millions d’euros.

La Direction le justifie par des crédits exceptionnels et non attendus arrivés en fin d’exercice (Crédits ARS, Dégel DAF mise en réserve, facturations 2017 non rattachées, vente de la chaufferie).

La Direction prévoit d’affecter cet excédent pour moitié à l’investissement et pour l’autre moitié pour report à l’année suivante ce qui permettrait de compenser une situation déficitaire ultérieure.

FO fait une double lecture de ces résultats, en effet au vu des difficultés budgétaires de nombreux autres établissements, il peut apparaitre rassurant d’avoir un CPN en bonne santé financière année après année.

Cela pose tout de même question quand tout au long de l’année 2018, lors des nombreuses difficultés rencontrées par les agents (sous effectifs, surnuméraire, non remplacement d’arrêts de travail, manque de moyens matériels etc.), la Direction nous a systématiquement opposé l’argument financier pour ne pas répondre aux attentes du personnel.

FO demande explicitement au Directeur s’il ne craint pas, dans le contexte national actuel, que le CPN soit pénalisé dans le futur au vu des excédents budgétaires successifs ?

Mr BAROU répond par la négative et minimise cet excédent de 2 Millions d’euros, il l’illustre en prenant pour exemple un Agent payé 2000 euros à qui il resterait 40 euros à la fin du mois…

FO vote contre l’affectation de l’excédent, il ne doit pas servir à passer pour le 1er élève de la classe et permettre à l’ARS de baisser nos prochaines dotations.

Donner des moyens à la hauteur des missions qui sont confiées aux agents du CPN, améliorer les conditions de travail, améliorer la qualité de prise en charge des patients ; voila comment doivent être utilisés ces 2 Millions d’euros !

Point d’étape : Concession de gestion de la Crèche

Nous nous posons vraiment la question de la pertinence d’inscrire ce point d’étape à l’ordre du jour, tant il a été pauvre en information de la part de la Direction des Ressources Humaines.

Le calendrier ne cesse de s’étendre et la date butoir du 1er Septembre  ne bouge pas !

La signature avec le Prestataire « Petit Chaperon Rouge » initialement prévue en Mars puis mi-Avril serait désormais pour le 24 Mai. Une signature postérieure à cette date est même possible.

Tous les agents ont été reçus par la Direction des Ressources Humaines et par le prestataire extérieur.

Cette semaine une rencontre est également programmée pour présenter les conventions de mise à disposition et répondre aux éventuelles questions des agents.

Tout ce que l’on peut dire c’est que La Direction et le Prestataire avancent à Pas de Loup.

Espérons une issue plus heureuse que dans le conte de Charles Perrault.

Rappelons que les raisons invoquées pour déléguer la gestion de la Crèche à un Prestataire privé sont une économie de 300 000 euros par an sur le budget de l’hôpital d’environ 104 millions.

Si nous appliquons la même comparaison que le Directeur en prenant l’exemple d’un agent payé 2000 euros, l’économie réalisée correspondrait à environ 5 euros par mois…

 Au final ce sont toujours les agents sur le terrain qui paient le plus lourd tribut.

Projet de pôle de Psychiatrie Secteur Pont à Mousson et Toul :

Mr le Dr LARUELLE et Mme HUMBERT, cadre Supérieur de Pôle nous présentent l’avancée du projet de pôle G02-G06 en plusieurs phases :

Phase 1 : Le déménagement de l’U6 SP vers l’UE début Juin 2019 afin de permettre l’arrivée de L’Addictologie à compter du 1er Octobre 2019. Concernant la mutualisation des secrétariats de L’U6 et de l’U2, une étude est en cours de réalisation en vue de prochains travaux pour augmenter la superficie du secrétariat.

Phase 2 : Création d’une unité commune de soins sous contrainte de 20 lits mutualisés et d’une unité Hôpital de Jour de 10 places ouverte 7j/7j sur l’actuel plateau U2 UE.

Soulignons au passage la disparition de 7 Lits d’hospitalisation sous contrainte. (U2 15 Lits, U6 SP 12 Lits)

Phase 3 : Développement de l’ambulatoire.

Une enveloppe de 3 Millions d’euros est allouée pour les CMP de Pont à mousson.

Déménagement prévu dans les locaux de l’ancien Lycée Hélène-Bardot.

Aucun calendrier précis n’est communiqué concernant les phases 2 et 3.

Le Dr LARUELLE nous assure être très sensible à la prévention des risques psychosociaux en associant les équipes à son projet.

FO restera vigilant quant à la mise en place du projet et demande une véritable concertation avec tous les acteurs.

En opposition avec d’autres projets similaires qui ont eu des conséquences néfastes pour les agents.