Revenir à CHSCT

CHSCT extraordinaire du 22 décembre 2016

Lettre d’introduction du C.H.S.C.T.

CHSCT EXTRAORDINAIRE  DU 22 DECEMBRE 2016

 

Monsieur le Président du CHSCT,

Nous venons faire le signalement de plusieurs problématiques qui règnent à la MAS depuis plusieurs années déjà,

En effet de CHSCT en réunion nous sommes baladés  par la hiérarchie,

Cette fois-ci nous vous alertons sur la maltraitance et le mépris que subissent les agents de la MAS,

Maltraitance pourquoi me direz vous ?  Parce que la vie privée des agents est tronquée par des appels à la maison sur des temps de repos et de vacances, parce que la culpabilité est légion quand le supérieur hiérarchique insiste pour que les agents reviennent.

Parce que l’épuisement des agents n’est même pas considéré puisqu’on leur en demande toujours plus,

Maltraitance pourquoi encore ? Parce que le respect des 5 jours posés et entourés sur le planning prévisionnel doit souvent être négocié, ou même supprimés au bon vouloir de la cadre supérieur de santé.

Maltraitance parce que les 9heures de travail dans une journée ne sont pas respectées parce que doublement de poste avec, encore une fois une culpabilisation et une intimidation du cadre, comme ça le problème ne vient pas du cadre, mais de l’agent lui même.

Maltraitance parce que l’agent n’a pas fini une tâche qu’on lui demande d’en commencer une autre, qui peut largement attendre l’après midi (exemple défaire des valises),

Maltraitance parce que l’accord local n’est pas respecté notamment sur le temps de travail et les CA et les RTT, la balance horaire qui dépassent largement les + 28h. Les heures de synthèse non comptées dans la balance donc pas récupérées,

Maltraitance parce que les patients sont vieillissants, les prises en charges beaucoup plus difficiles, plus de fatigue pour les agents qui ne sont pas respectés  puisqu’ils sont plus que souvent en minimum de grève, les activités se font seules, la sécurité n’y est pas, de ce fait nous vous demandons de bien vouloir mettre 3 agents le matin dans tous les services en minimum de fonctionnement, et la nuit respecter les effectifs à 3 agents la nuit comme il était prévu à l’ouverture de la MAS.

Les agents sont méprisés  parce que lors du CHSCT 9 octobre 2015 le CHSCT demandait à ce que les agents soient informés des pathologies (VIH, HEPATITE A,B,C etc.) pour une meilleure prise en charge et une meilleures protection d’eux même. Le Dr BODY LOWSON avait donné son avis sur le partage des informations étant donné que les aides-soignants et les AMP sont tenues par le secret professionnel, Mr Le Directeur président du CHSCT avait donné lui aussi son accord de partage des informations. Hors à ce jour rien n’est mis en place.

Cette liste n’est pas exhaustive bien évidement.

Nous constatons sur les plannings que les agents ne font que 7h30 par jour, de ce fait les RTT sont tronqués, nous ne comprenons cette pratique alors que l’ensemble de l’établissement fonctionne en 7h36.

Nous vous demandons de remédier très rapidement à ces dysfonctionnements qui entachent la santé physique et psychique des agents de ce service.

Pour tous ces faits établis nous maintenons notre alerte de danger grave et imminent.

Au vu de l’état de santé des agents de la MAS s’il n’y avait pas de correction et de réajustement, nous envisagerons d’entamer une procédure plus adaptée.

 

CHSCT    FORCE OUVRIERE