P.P.C.R

 

 P.P.C.R.

 

 

Processus décrit dans les textes P.P.C.R, exemple sous la forme suivante :

 « Les agents régis par le décret XXX susvisé, inscrits sur un tableau d’avancement établi au titre de 2017, promus au grade d’avancement postérieurement au 1er janvier 2017, sont classés dans ce grade en tenant compte de la situation qui aurait été la leur s’ils n’avaient cessé de relever, jusqu’à la date de leur promotion, du décret X précité, dans sa déclaration antérieure au 1er janvier 2017, puis s’ils avaient été reclassés, à la date de leur promotion, en application des dispositions de l’article X du présent décret. »

Vous avez bien lu et relu certainement !

 Ce texte a vu le jour lors d’une nuit à l’Assemblée suite à l’accord de la C.F.D.T..

« Effectivement rien n’est plus semblable à la même chose que ce qui est pareil à l’identique et inversement en toute proportionnalité surtout si là où tout est pareil, rien n’est semblable. En effet, il faut prendre en considération la direction du vent de la patte nord de l’oie sauvage ».

Les syndicats qui signent ce type d’accord ne se mettent certainement pas à la place des agents et surtout pas à la place des agents des services administratifs qui doivent gérer au mieux les dossiers et les appels récurrents des agents qui restent dans l’expectative.

Je pense que nous devons tous adresser nos remerciements aux personnels des services administratifs qui doivent gérer ce capharnaüm.