Élection de la Nouvelle Secrétaire Générale.

 

 

Les membres du bureau FORCE OUVRIÈRE félicitent Agnès VITALI pour son élection de Secrétaire Générale au sein du syndicat. Après plus de 35 ans de dévouement Éric PREVOT décide de prendre sa retraite.Il va rester dans nos locaux encore quelques mois parmi nous . MILLE MERCI à lui

Chronos

 

L’accès à Chronos,

à compter du 1er janvier 2018, est accessible à tous les membres du personnel, même à la M.A.S.

 Le power-point Chronos est à votre disposition sur votre messagerie : pose de congés, consultation planning, etc…

N’hésitez pas à interpeller vos représentants du personnel pour plus d’informations.

Meilleurs Vœux pour cette nouvelle Année !

Etude Insee Fonction publique : le jour de carence dangereux pour la santé ?

Quelles ont été les conséquences de la création d’un jour de carence dans la fonction publique entre 2012 et 2013 au plan de la durée des arrêts de travail pour maladie ? Alors que le gouvernement a décidé du rétablissement de cette mesure l’an prochain, une enquête de l’Insee publiée en novembre révèle que cette application d’un jour de carence a entrainé une diminution du nombre d’absences courtes et une augmentation du nombre des absences longues dans la fonction publique de l’État. La mesure a pu avoir aussi indirectement des incidences sur une dégradation de la santé de certains agents…

L’existence en 2012 et 2013 d’un jour de carence dans la fonction publique n’a pas significativement modifié la proportion d’agents de la fonction publique de l’État absents pour raison de santé constate l’enquête de l’Insee publiée en ce mois de novembre et portant sur la fonction publique de l’État.

La mesure de jour de carence (non versement d’un revenu pour le premier jour d’absence pour maladie) a eu en revanche des répercutions au plan de la répartition des absences par durée révèle l’enquête. Sur la période 2012-2013, cette mesure a entrainé une diminution du nombre d’absences courtes mais en revanche une augmentation sensible du nombre des absences longues.

Dans son enquête l’Insee qui a étudié l’effet de la mesure de carence sur les absences pour raisons de santé constate que cette mesure en vigueur pendant deux ans n’a pas modifié la part d’agents absents pour raison de santé. Par ailleurs le niveau de la prévalence [nombre de personnes concernées par une absence pour raison de santé sur une période donnée, NDLR] des absences pour raison de santé est plus élevé dans le privé que dans la fonction publique d’État sur la période 2012-2013. Continue reading

Arrivée du Facebook Force Ouvrière

P.P.C.R

 

 P.P.C.R.

 

 

Processus décrit dans les textes P.P.C.R, exemple sous la forme suivante :

 « Les agents régis par le décret XXX susvisé, inscrits sur un tableau d’avancement établi au titre de 2017, promus au grade d’avancement postérieurement au 1er janvier 2017, sont classés dans ce grade en tenant compte de la situation qui aurait été la leur s’ils n’avaient cessé de relever, jusqu’à la date de leur promotion, du décret X précité, dans sa déclaration antérieure au 1er janvier 2017, puis s’ils avaient été reclassés, à la date de leur promotion, en application des dispositions de l’article X du présent décret. »

Vous avez bien lu et relu certainement !

Continue reading

Le réformisme militant, marque de fabrique de notre syndicalisme

Notre Comité confédéral national, le « parlement » de FO, s’est tenu à Paris la semaine dernière.

Comme d’habitude, une résolution a été adoptée, qui constitue le mandat pour les mois à venir jusqu’au congrès confédéral. Elle souligne les principales positions et revendications et appuie l’action du 10 octobre des fédérations de la fonction publique.

S’agissant des ordonnances sur le Code du travail, le Comité confédéral national a réalisé l’importance du travail effectué par la confédération durant trois mois de concertation, ce qui a permis de montrer certaines garanties et le blocage de plusieurs dispositions.

Continue reading

COMITE CONFÉDÉRAL NATIONAL DE LA CGT FORCE OUVRIÈRE

 

Réuni les 28 et 29 septembre 2017 à Paris, le CCN rappelle son attachement à la Charte d’Amiens et s’inscrit dans l’ensemble des revendications des résolutions du 23ème Congrès confédéral de février 2015 à Tours, actualisé par les résolutions des différents CCN.

 

 

 

CONTRE LES ORDONNANCES, FO EST DETERMINEE A DEFENDRE LES DROITS DES SALARIES :
FO poursuit son combat contre la loi « Travail » d’août 2016, y compris sur les aspects juridiques, constitutionnels, conventionnels et réglementaires. Le CCN revendique son abrogation.
Concernant les ordonnances sur le Code du travail, celles-ci s’inscrivent dans la même logique néolibérale que FO dénonce. Le CCN souligne l’importance du travail réalisé par la Confédération durant trois mois de concertation, en application du réformisme militant et qui a permis le maintien de certaines garanties et le blocage de plusieurs dispositions. Cependant les textes finaux comportent nombre de mesures inacceptables, dont le CCN revendique le retrait. En effet, celles-ci constituent une véritable régression sociale et certaines mettent en péril le syndicalisme confédéré.

Continue reading

Violences à l’hopital : psychiatrie, urgences et pédiatrie en première ligne

Le rapport 2017 de l’Observatoire national des violences en milieu de santé (ONVS) a été mis en ligne en septembre 2017. Les signalements de faits de violence en établissements de santé sont recueillis par l’ONVS depuis 2005.

Des signalements effectués sur une base volontaire

En 2016, 360 établissements de santé ont fourni 17 596 signalements (contre 337 pour 15 990 en 2015). Le nombre d’établissements qui participent au dispositif de signalement reste stable et ne représente que 6,23% du total des établissements.

Recueillies sur la “plateforme signalement ONVS” sur la base du volontariat, les déclarations systématiques de tout acte violent ont pour objectif de permettre à l’ensemble des personnels hospitaliers de participer à la prévention et à la lutte contre les violences.

Continue reading

Attaque en règle contre les Œuvres Sociales !

UNE ATTAQUE SANS PRÉCÉDENT CONTRE
LES OEUVRES SOCIALES
LA CFDT ET FHF VOTENT LA DISPARITION
DES PRESTATIONS DU CGOS

 

 

Pour Rappel : le CGOS existe depuis 1960 pour apporter des prestations sociales à l’ensemble des personnels
de la fonction publique hospitalière.
IL est financé par une contribution de 1,5 % sur l’ensemble des salaires des agents de la fonction publique
hospitalière, ce qui représente un budget annuel d’environ 380 millions d’euros. Nous constatons un tassement
des recettes depuis plusieurs années, ceci est la conséquence de la politique des ministres de la santé
qui se manifeste :
-par un blocage des salaires
-par des suppressions d’emplois
L’assemblée générale annuelle, du CGOS s’est tenue à Paris le 15 juin 2017. Devant cette situation budgétaire,
plusieurs choix étaient possibles, l’un s’imposait pour Force ouvrière c’était le maintien en état de
toutes les prestations sociales.
La FHF (Fédération Hospitalière de France) qui représente la moitié des administrateurs a trouvé un allié de
circonstance qui répond toujours présent pour la remise en cause des prestations sociales, le syndicat CFDT
(peut-on encore appeler cette organisation un syndicat ??? bien sûr que NON !!!!!!!)
Cet attelage a tout simplement voté :
-la suppression de la prestation mariage (moins 269 Euros)
-la suppression de la prestation coupon sport (de 30 à 50 euros de participation)
-la suppression de la prestation aide à la démarche d’adoption (qui était d’un montant de
1958 Euros)

Continue reading